Un périple gastronomique plutôt surprenant

Quand on évoque la gastronomie, les regards se tournent bien souvent vers l’Hexagone, terre de guides touristiques de renom, représentant d’une culture du savoir faire manger inégalée. Et pourtant, de l’autre côté du Rhin, aux détours de quelques villes du pays comme Stuttgart, Munich ou Baiersbronn, la gastronomie reste elle-même. Loin des éternelles – et pourtant si bonnes bratwursts – ce périple enchanteur vous guidera de table en table au coeur de la Forêt Noire pour savourer une succession de repas 5 services.

Un premier exemple  : Baiersbronn. Cette petite bourgade recense pas moins de 8 étoiles au Michelin :

  • Harald Wohlfahrtvous reçoit au Schwarzaldstube *** pour des créations délicates
  • Claus-Peter Lumpp domine par l’esthétique de ses inimitables préparations au Bareiss ***.
  • Jorg Sackmann sasit la quintessence du perfectionisme méditerranéen au Schlossberg **.

Ces adresses complèteront vos escapades au vert, toujours dans la Forêt Noire, et les moments de relaxation attendus au spa…

La surprise ne s’arrête pas là !

Attention, ces restaurants n’ont généralement de quelques tables. Le Bareiss en a seulement 8.  Cette expérience vous fera tourner la tête, croyez-nous.

Poursuivez maintenant avec quelques jours à Munich, capitale de la Bavière, où palais, palaces, trésors artistiques se côtoient sans distinction d’époque. Ce périple aux 12 étoiles se poursuit chez/au :

  • Restaurant 181, ce restaurant panoramique au sommet de la tour olympique
  • Bavarian delight of TV chef Alfons Schuhbeck
  • Les Deux * where you will be delighted by unpretentious traditional French cuisine with a Japanese note and a 500 strong wine menu.

Enfin, non pas comme point culminant mais comme étape supplémentaire pour que le nombre d’étoiles soit bon – faites un saut, en train, jusqu’à Stuttgart :

  • Frank Oehler vous recevra au Speisemeisterei * – au château Schloss Hohenheim .

Bonne dégustation !

Catégories :Culture

Laisser un commentaire