Passion d’Andalousie

8:39 d’images fortes primées par la Citizen Travel Video Alliance en 2020.

Plongez !

Le Flamenco : chant et claquements de mains

À l’origine, le flamenco consistait en un simple chant a cappella, établi dans le triangle formé par Triana (Séville), Jerez et Cadix. Le mot cante s’applique essentiellement au chant flamenco, car le mot habituel en espagnol pour dire chant est canto.
Les claquements des mains pour accompagner ce chant s’appellent palmas, et la danse se nomme el baile.

La percussion, en plus des palmas polyrythmiques, se fait souvent avec les pieds : le zapateado, une sorte de claquettes inspirée de la danse de groupe de type traditionnel. Comme percussion, les castagnettes, héritage de l’antiquité romaine, sont encore parfois utilisées, suivies du mouvement des poignets.

Les mains et les doigts proposent aussi des figures très travaillées et expressives appelées floreos. La danse représente une fusion stylistique entre la chacarera, le mouvement artistique du toreo de salon, et la danse du ventre.

Le flamenco a été inscrit par l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité le 16 novembre 2010, à l’initiative des Communautés autonomes d’Andalousie, d’Estrémadure et de Murcie.

Laisser un commentaire