Un, deux musiciens, un instrument hors du commun.

Le Hang. Un intégration parfaite dans un paysage rural d’Inde. Une séquence à regarder sans modération.

D’où vient cet instrument aux sons célestes ?

Le hang est un instrument moderne issu d’un long travail d’étude de la société PANArt Hangbau AG basée en Suisse ainsi que d’une grande expérience dans la construction de « steel pans ». Le nom « hang » signifie main en dialecte bernois. Cette création est inspirée de nombreux instruments de percussion venant des différents pays et cultures musicales comme le gong, le gamelan, le ghatam, le tambour, la cloche ou la scie musicale2. Les créateurs de l’instrument continuent de perfectionner la forme et la nature du matériau utilisé, donnant lieu à l’apparition de nombreuses variations du hang à travers les années3.

Devant le succès inattendu de cet instrument, que les créateurs n’avaient pas réellement souhaité, ces derniers ont tenté de décourager les acheteurs, trop nombreux à leur goût, en conditionnant l’achat d’un instrument à l’envoi d’une lettre de motivation ainsi que le déplacement dans l’atelier en Suisse. Cela n’a pas découragé les acheteurs, qui étaient plus de 20.000 à en envoyer.

Finalement, PANArt a décidé de cesser sa fabrication et sa vente en septembre 20154. Il n’est dès lors plus disponible qu’en occasion (bien qu’il soit difficilement trouvable, les acheteurs s’engagent généralement à ne jamais le revendre) ou sous forme de contrefaçon.

Catégories :Découverte

Laisser un commentaire