Ngorongoro et Serengeti : valeurs universelles exceptionnelles

L’UNESCO les liste au Patrimoine Mondial.

La zone de conservation de Ngorongoro s’étend sur de vastes étendues de prairies, de brousses et de forêts d’altitude. Etablie en 1959 en tant que zone d’usage multiple des terres, la faune sauvage coexistant avec des pasteurs Massaï semi-nomades pratiquant l’élevage du bétail, elle comprend le spectaculaire cratère du Ngorongoro, la plus grande caldeira du monde. Le bien revêt une importance mondiale pour la conservation de la biodiversité, du fait de la présence d’espèces menacées à l’échelle mondiale, de la densité de la faune sauvage qui y vit tout au long de l’année, et de la migration annuelle des gnous, zèbres, gazelles de Thomson et gazelles de Grant et autres ongulés vers les plaines du nord. Des fouilles archéologiques de grande envergure ont livré une longue séquence de traces de l’évolution humaine et de la dynamique homme-environnement dont des empreintes de pas fossilisées datant de 3.6 millions d’années.

Dans les vastes plaines de Serengeti, sur un million et demi d’hectares de savanes, les migrations annuelles vers les points d’eau permanents d’immenses troupeaux de millions d’herbivores – gnous, gazelles, zèbres – suivis de leurs prédateurs, offrent un spectacle d’un autre âge, l’un des plus impressionnants au monde.

Découverte en mini-groupes  francophones ?

JLM TRAVEL propose une série de dates avec départ assuré dès 2 personnes avec accompagnement francophone exclusif. Les premiers départs sont fixés en novembre 2015.

Du Serengeti au Ngorongoro – 7n/9j

  • JLMTRAVEL-serengeti-ngorongoro-06
  • JLMTRAVEL-serengeti-ngorongoro-05
  • JLMTRAVEL-serengeti-ngorongoro-04
  • JLMTRAVEL-serengeti-ngorongoro-03
  • JLMTRAVEL-serengeti-ngorongoro-02
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

44 minutes pour résumer 2 ans de tournage au pays Masaï et le Serengeti.

Catégories :Découverte

Laisser un commentaire