Loin d’être rendu superflu par l’ère de la navigation numérique, le métier de globe-trotter connaît une renaissance.

Dans le quartier verdoyant de Stoke Newington, au nord-est de Londres, Bellerby & Co Globemakers fabrique et peint à la main 800 globes par an pour les acheteurs qui adoptent ce renouveau à l’ancienne.

Le plus vieux globe terrestre encore existant date du 15e siècle et a été beaucoup copié dans les années qui ont suivi avant de tomber en désuétude. Aujourd’hui, les créations sur mesure de Peter Bellerby sont vendues jusqu’à 79 000 livres sterling (90 K€+) aux collectionneurs désireux de perpétuer cette tradition.

Catégories :Culture

Laisser un commentaire