Plus de 2.000 ans d’écart !

La Fondation Helaers

Organise plusieurs déplacements sur Paris pour visiter deux expositions incontournables de cette automne 2015 : Osiris, mystères engloutis d’Egypte à l’institut du Monde Arabe et Beauté Congo à la Fondation Cartier pour l’Art contemporain. Un condensé de modernité ave un écart de plus de 2.000 ans pour le contenu de ces deux expositions-phares abritées dans deux joyaux de l’architecture contemporaine.

Osiris, mystères engloutis d’Egypte

L’Institut du monde arabe présente dès le 8 septembre 2015, « Osiris, Mystères engloutis d’Egypte », une exposition exceptionnelle qui ressuscite l’un des mythes fondateurs de l’Égypte ancienne par l’évocation de la célébration des « Mystères d’Osiris » !

Cet événement sans précédent met en lumière les découvertes issues des fouilles sous-marines de l’IEASM dirigées dans la baie d’Aboukir par Franck Goddio, directeur des fouilles et commissaire de l’exposition.

On y découvre notamment les incroyables vestiges des temples d’Héracléion et de Canope qui accueillaient dans le plus grand secret ces rites et processions religieuses, ainsi que de nombreux objets témoins de ce culte aujourd’hui disparu.

À travers cette exposition, suivez la célèbre procession nautique de la barque d’Osiris, qui accompagnait chaque année la divinité dans son passage vers l’au-delà.

Beauté Congo

Cette exposition est le fruit du hasard et de la nécessité. Le hasard des contacts entre des hommes, des Congolais et des Européens, séparés par leurs racines, leur culture, et la nécessité d’en suivre le fil tout au long d’une histoire de quatre-vingt-dix ans pour présenter ce qu’ils ont produit : cette somme d’œuvres magistrales, demeurées inconnues pour la plupart, qui témoignent de l’ardeur artistique du Congo, ignorée jusqu’ici.

André Magnin
 

Dates : jeudi 26 et samedi 28 novembre 2015

Prix : àpd. 160 €

Infos et réservations : 02/375.39.69 –  0470/90.12.24 – fondation.helaers@skynet.be

 

 

Catégories :Culture Découverte

Laisser un commentaire