Avec l’année nouvelle, nombreux sont ceux qui ont engrangé de bonnes résolutions pour les mois, voir les années, qui viennent. Est-ce que passer de l’avion au train fait partie de celles-là ? Vos conseillers JLM Travel ont relevé quelques avantages pour ce mode de transport un peu oublié au 20e siècle.

Des paysages inégalés

Regardez le monde passer dans un décor en constante évolution depuis un siège confortable, quelle que soit la couverture nuageuse. Le chemin de fer d’El Chepe qui serpente le canyon du cuivre au nord du Mexique se survole de l’intérieur pour gagner en altitude en traversant des dizaines de ponts et de tunnels spectaculaires. En Europe, le site du patrimoine mondial Semmeringbahn, en Autriche, accomplit des exploits tout aussi époustouflants à travers les Alpes, tandis que pour une expérience transcendantale au sommet du monde, le Glacier Express suisse traverse de profonds champs de neige et des rivières de glace.

De nouvelles rencontres

Pour commencer, un pique-nique pourrait vous aider ! Il y a quelque chose d’intrinsèquement convivial à s’asseoir en face des gens qui facilite le fait de briser la glace et d’entamer une conversation : le partage d’un pique-nique. Souriez, vous parlez si vous pouvez trouver une langue commune, ou vous faites des gestes, des esquisses ou des gestes pour établir des liens et peut-être une compréhension commune, bien que cela ne soit en aucun cas garanti. Le résultat un plaisir fou !

Criez Gare !

Les gares ferroviaires ne sont pas toujours les endroits les plus salubres, mais vous pouvez toujours profiter de leur authenticité et de leur histoire. La gare Iaroslavsky de Moscou est, pour citer Obi-Wan Kenobi dans Star Wars, “une misérable ruche de racaille et de méchanceté”. Mais l’histoire du rail nous a également légué une architecture époustouflante et des délices de fin de siècle dans de magnifiques terminaux tels que le restaurant Le Train Bleu de la gare de Lyon à Paris.

Le voyage en vaut la chandelle

Les vacances commencent lorsque vous quittez la maison, et non pas lorsque vous atterrissez, car le train est vraiment en mouvement et non pas seulement en transit. C’est autant un état d’esprit qu’un comportement. Soyez ouvert à la lente séduction de l’errance à travers le monde, avec tous ses défauts et sa beauté, et non pas seulement son survol à 30 000 pieds. Le fait d’y arriver devrait être au moins la moitié du plaisir !

Et de plus, ne sommes-nous pas dans une situation d’urgence climatique ? Les émissions de carbone ne doivent-elles pas être réduites ? Nous ne pouvons tout simplement pas continuer comme ça, en croyant que notre époque d’hypermobilité – le droit de voler où nous voulons, quand nous voulons, aussi souvent que nous le voulons – est sans fin. Nous devons nous ancrer davantage, dans tous les sens du terme, dans la nouvelle réalité. Les trains sont le point de départ et Greta Thunberg vous en sera reconnaissante.

Chez JLM Travel nous aussi nous voulons que la Terre reste un endroit à découvrir. Maintenons-la au mieux de sa forme le plus longtemps possible.

Catégories :Pratique

Laisser un commentaire