Le concept d’éloignement est façonné par le silence intense, la solitude, l’espace, le vide et un ciel étoilé et noir. Les conseillers JLM Travel ont recherché pour vous une série d’endroits où la sensation d’être seul au monde revit. De l’Islande au Nord à la Tasmanie au Sud, visitez ces endroits où vous serez seuls au monde !

Seuls au monde dans le Nord

HÓTEL BÚÐIR

Islande

A un jet de coquillage de l’océan, l’Hótel Búðir est peut-être le seul véritable hôtel en bord de mer d’Islande. Il se trouve à côté d’un champ de lave et offre une vue sur le glacier Snæfellsnes. Le cadre prend des proportions surréalistes en été quand des feux s’allument ici et là pour réchauffer les baigneurs intrépides après leurs courtes sessions en pleine mer.

La péninsule de Snæfellsnes, dans l’ouest de l’Islande, est rustique avec une poignée de fermes. D’autres villages et petites églises disséminées ponctuent de leurs couleurs ce vaste paysage. L’hôtel tire son nom de l’estuaire de Búðir. Il est situé à proximité. Il serpente jusqu’à la baie de Faxaflói, où de nombreux phoques vivent et jouent.

Se retrouver dans le désert pour être seuls au monde

Amangiri

Utah, USA

À deux pas du célèbre lac Powell et de la frontière invisible entre l’Arizona et l’Utah, l’emplacement quasi secret d’Amangiri. Canyon Point n’est pas facile à trouver dans ce paysage désertique. Un petit panneau indiquant un grand vide dans le désert vous dirige vers une route poussiéreuse qui disparaît au loin.

Après un long trajet en voiture entre les formations rocheuses de grès caractéristiques, l’hôtel se dessine à l’horizon comme un mirage. L’architecture est magnifique. Un pavillon rectangulaire en béton poli aux arêtes tranchantes contraste avec l’énorme affleurement rocheux auquel il est adossé. Ajoutez le bleu vif d’une piscine à un environnement aussi sec, et l’ensemble du lieu a une présence extraordinaire.

Sur une île sans Vendredi ?

Fogo Island Inn

Terre-Neuve, Canada


Le slogan de Fogo Island Inn, «Loin d’ici, vraiment loin», ne pourrait pas être plus approprié. Le trajet pour rejoindre l’île, accessible uniquement par hélicoptère ou par ferry depuis le port de Farewell, nécessite un peu d’effort. Surtout en hiver, lorsque l’océan Atlantique gèle autour de la côte nord de Terre-Neuve et que les tempêtes arctiques s’éternisent. Mais si vous voulez être parmi les premiers à voir le soleil se lever sur le continent nord-américain, cela en vaut la peine.

Fogo est une île charmante et pleine d’atmosphère. Elle est habitée par 2 500 Terre-Neuviens, dont la plupart sont d’origine anglaise ou irlandaise. Le paysage est une mosaïque d’innombrables lacs et de petits villages. Rien que leurs noms invitent à la découverte de ces charmantes localités: Tilting Harbour, Little Seldom ou Joe Batt’s Arm. Au printemps, de gigantesques icebergs flottent le long de la côte. Les caribous errent dans la nature et occasionnellement en hiver, une alerte aux ours polaires est signalée sur l’île.

Fait intéressant, la Flat Earth Society – un groupe de théoriciens du complot qui croient (à tort) que la terre est plate – prétend que Brimstone Head, sur l’île de Fogo, est l’un des quatre coins du monde. Vous venez ici pour être loin de tout – en effet, jusqu’à présent, c’est au bord (imaginaire) du monde.

Au bout du monde, la tête en bas

Estancia Cerro Guido

Patagonie, Chili

La beauté du parc national de Torres del Paine, en Patagonie chilienne, n’est plus à louer. Elle est mondialement connue. En tant que destination touristique populaire, elle regorge d’aventuriers de vêtus de Gore Tex qui se préparent à parcourir le circuit W.

Mais le secret bien gardé réside dans le fait que vous puissiez profiter de tous les plaisirs des célèbres triple pics de la Torres del Paine, situés de l’autre côté du parc. Près de la frontière argentine, c’est là que commence le paysage paisible et sans fin de la région des pampas. Ici et là se trouve une estancia (terme sud-américain désignant un ranch) où l’on peut apercevoir des gauchos – les cow-boys locaux – élevant du bétail. C’est littéralement et au sens figuré, le côté opposé de ce célèbre parc national.

Il n’y a pas de touriste en vue, il n’y a que les millions de moutons appartenant aux estancias disséminées dans le paysage. L’une de ces estancias, juste à côté des montagnes de la Sierra Contreras, est l’Estancia Cerro Guido. Entourée de plus de 100 000 hectares de terre, cette propriété s’étend entre les Torres del Paine et la Sierra Baguales. Une région certes moins connue mais à couper le souffle !

Rien que l’océan ou presque pour se retrouver seuls au monde

Saffire Freycinet

Tasmanie, Australie

Sur cette île paisible, le Saffire Freycinet, à seulement 240 km de la côte sud-est de l’Australie continentale, les choses ne pourraient être plus différentes. Il fait plus frais, plus humide et beaucoup plus vert. La faune et la flore sont sauvages.

En fait, la Tasmanie ressemble bien plus à la Nouvelle-Zélande sauvage qu’à sa patrie, l’Australie. Voyager en Tasmanie ressemble un peu à un voyage au bout de la terre et certains considèrent que les Tasmaniens sont un peu excentriques. Mais qui ne se sentirait pas un peu différent, vivant sur une île aussi éloignée que l’Australie et le pôle Sud, avec les eaux dangereuses du détroit de Bass au nord et au sud, rien qu’un océan turbulent…

Catégories :Découverte

Laisser un commentaire