Il y a quelque chose de magique à l’automne. Ce n’est pas la saison la plus chaude, loin s’en faut. Les étudiants sont depuis longtemps de retour dans leurs classes. Les aéroports sont moins bondés. Il fait encore très beau dans le Sud de l’Europe ou en Amérique du Sud. Les conseillers JLM Travel ont relevé quelques destinations où les températures oscillent entre 20°C et 30°C.

N’oubliez pas votre crème solaire !

Sous le soleil d’octobre à la Gomera, îles Canaries, Espagne

Température moyenne :
20°C

L’île «secrète» des Canaries est un paradis pour les amateurs d’aventure : des randos spectaculaires sillonnent les vallées au coeur de la végétation et gravissent des falaises découpées. La Gomera n’est accessible que par ferry au départ de Tenerife. Les passagers quittent les stations balnéaires et les plages bondées pour des villages endormis, des sentiers enchevêtrés et des boutiques de campagne. Ce n’est pas un endroit très fréquenté. Les randonneurs épuisés se contentent de finir sur une plage de galets de Playa Santiago, une région décontractée. Ponctuez l’une d’entre elles par un délicieux plat de fruits de mer dans une guinguette locale ou baladez-vous encore au détour des maisons couleur pastel de la capitale Saint-Sébastien.

Les Açores, Portugal

Température moyenne :
21°C

Une des destinations de base, souvent évoquée, mais qui est si belle. Les Açores vous absorbent dans la nature bien loin du continent. Ici, les explorateurs (ou plutôt les Lisboetas et les surfeurs avertis) découvrent un monde perdu de lacs de cratères bleu-vert, de mares de boue bouillonnantes et de cascades dévalant des falaises vertes. Les Açores sont une terre de feu, sans la glace.

São Miguel, la plus grande des îles, donne l’impression d’un territoire inexploré. Essayez la boutique de bien-être Furnas, dans la ville thermale du même nom; ou Santa Bárbara Eco-Beach Resort, assis à l’écart des plantations de thé et offrant une vue imprenable sur la mer.

Taghazout, Maroc

Température moyenne :
25°C

Aussi enivrantes que puissent être les villes chaotiques du Maroc, rien de tel que de profiter des rayons du soleil sur la côte atlantique. En particulier à Taghazout, un village de pêcheurs qui est en train de se transformer en un lieu de prédilection des surfeurs où règne la détente, le cosmo-boho.
Nous y avons trouvé quelques lieux à ne pas manquer : Amouage, avec sa piscine à débordement face à l’océan et son style berbère-industriel; ou la Munga Guesthouse, un atelier de maître sur «le bois flotté chic». Le Café Mouja complète la retraite des surfeurs yogis. Il répond à tous vos besoins en matière de smoothie et de petit-déjeuner à l’avocat.

Sous le soleil d’octobre à Trancoso, Brésil

Température moyenne :
27°C

C’est l’absence de prétention qui amène la société de São Paulo – sans parler des célébrités comme Leonardo DiCaprio et Naomi Campbell – dans cette ville au sommet d’une falaise sur la côte de Bahia. Juste une pincée de modestes restaurants qui débordent sur le vert du village et une plage d’enfer bordée de cocotiers et de bluffs ocres. C’est un endroit où le bar le plus branché de la ville sert des cocktails à partir d’un vieux bateau en bois. Haute saison – Noël et nouvel an – octobre est une excellente période pour éviter la cohue.

Îles ABC, Caraïbes : plus de 30°C sous le soleil d’octobre

Température moyenne :
31°C

Certains l’aiment vraiment chaud – si c’est votre cas, octobre dans les Caraïbes pourrait donc être votre truc. Les îles ABC – Aruba, Bonaire et Curaçao – sont préservées la plupart du temps des ouragans. Elles sont les ambassadrices des plages de sable blanc. Aruba est un pays all-in. Bonaire est une destination de plongée décontractée. Et nous serions tentés de vous emmener à Curaçao. Ses rangées de maisons colorées et ses hôtels de style colonial ajoutent une touche de charme européen à ce paradis si singulier. Essayez donc cette boisson du même bleu…

Si vous hésitez, pensez à quelque chose de plus familial avec les Villages Club du Soleil, JLM Travel vient de négocier quelques tarifs d’exception.

Catégories :Découverte

Laisser un commentaire