Skip to main content

La plus visitée des attractions marocaines

L’architecture africaine est largement sous-estimée, mais celle du Maroc semble être une exception. Les belles structures de la nation maghrébine, de la mosquée Hassan II à Casablanca à la place El Hedim à Meknès, et les rues bleues parfaites de Chefchaouen sont des lieux bien connus des voyageurs.

C’est sans oublier le Jardin Majorelle, un jardin botanique unique situé dans la capitale Marrakech. L’attraction la plus visitée du Maroc, le Jardin Majorelle, est bien plus qu’une collection de cactus et de palmiers dattiers. Il abrite un musée, un café au calme et la villa bleu et jaune qui a été la résidence du créateur de mode français Yves Saint Laurent.

Bleu cobalt

Le Jardin Majorelle a été créé par l’artiste français Jacques Majorelle au cours de 40 ans. En 1923, le peintre a acheté un terrain de quatre hectares à l’orée d’une palmeraie à Marrakech où il a construit plusieurs bâtiments, dont une maison et un atelier de peinture, qu’il a peints d’une teinte saisissante de bleu cobalt, aujourd’hui appelée bleu Majorelle. Il y a cultivé des espèces végétales exotiques avec une immense passion. Majorelle a vécu, créé des œuvres d’art et pris soin du Jardin Majorelle jusqu’à ce que la détérioration de sa santé le ramène en France au début des années 60. Majorelle est mort en 1962 à Paris, et sa propriété a été laissée à l’abandon pendant de nombreuses années après son décès.

En 1980, le créateur de mode français Yves Saint Laurent et son partenaire d’affaires et de vie Pierre Bergé ont acheté le Jardin Majorelle pour le sauver de la destruction par les promoteurs hôteliers. Le couple a restauré la propriété, agrandi le jardin et rouvert le site au public. Le couple a également vécu à temps partiel dans l’ancienne maison de Majorelle, rebaptisée Villa Oasis.

En 2011, trois ans après la mort d’Yves Saint Laurent, Pierre Bergé a ouvert un musée dédié à l’art berbère sur la propriété.

Aujourd’hui, le Jardin Majorelle est le site le plus visité au Maroc, avec plus de 850 000 visiteurs par an.

Malgré son nom, le Jardin Majorelle est bien plus qu’un jardin botanique. Le site de 2,2 acres comprend la Villa Oasis, un musée, un café, une boutique et un grand jardin clos et labyrinthique rempli d’étangs couverts de nénuphars, de fontaines et de 300 belles espèces botaniques, telles que des bougainvilliers, des bambous, des dattiers, des cactus, des bananiers, des plantes grasses et bien d’autres.

Laisser un commentaire

Close Menu