Skip to main content

Certains musées nécessitent plus qu’un avion ou un taxi pour être atteints, mais vous rendent la pareille en vous laissant des souvenirs impérissables. Vos conseillers JLM Travel ont sélectionné quelques-uns des meilleurs, tous nichés hors des sentiers battus, offrant une beauté naturelle et une valeur artistique époustouflantes.

The Chinati Foundation, Marfa, Texas, États-Unis

À trois heures de route de l’aéroport le plus proche, la fondation Chinati occupe le site de 135 ha d’une ancienne base militaire et a ouvert ses portes en 1986 pour accueillir des œuvres adhérant aux principes de son fondateur, l’artiste minimaliste américain Donald Judd.

Certaines de ces œuvres sont exposées en plein air, comme les « 15 œuvres sans titre en béton » de Judd, qui mesurent chacune 2,5 mètres sur 2,5 mètres et sont constituées de dalles de 25 cm d’épaisseur, tandis que d’autres sont hébergées dans des bâtiments reconvertis, tels que des casernes ou des hangars, et dédiées à un seul artiste à perpétuité. Parmi les artistes représentés figurent John Chamberlain, Dan Flavin et Carl Andre. Il existe également des espaces d’exposition temporaire habituellement réservés aux œuvres contemporaines de grande envergure.

La fondation se trouve à environ 36 miles en voiture du Prada Marfa, une fausse vitrine Prada au milieu du désert qui est en fait une installation artistique du duo Elmgreen & Dragset, qui a fait sensation sur internet en 2012 lorsque Beyoncé a posté une photo d’elle sautant devant sur son Tumblr.

Steilneset Memorial, Vardø,Norvège

Conçu par l’artiste franco-américaine Louise Bourgeois, célèbre pour ses araignées, et l’architecte suisse Peter Zumthor, qui a remporté le prix Pritzker, la plus prestigieuse récompense d’architecture, en 2009, ce mémorial est situé dans la ville la plus orientale de Norvège, Vardø.

Elle commémore le procès et l’exécution de 91 personnes accusées de sorcellerie au 17e siècle, et se compose de deux structures. La première, conçue par Zumthor, est un bâtiment en bois de 400 pieds de long contenant 91 petites fenêtres, représentant les personnes exécutées, avec une seule ampoule suspendue à côté de chaque fenêtre. Une plaque raconte l’histoire de chaque victime.

L’autre structure, de Bourgeois, est une pièce carrée en verre fumé contenant une chaise en métal qui crache des flammes. Les flammes se reflètent dans sept miroirs ovales placés autour d’elle comme des juges. Les deux installations sont accessibles 24 heures sur 24.

exposant trois ///

About exposant trois ///

Amoureux de la communication digitale écrite, explorateur contemporain aimant sortir de temps à autre des sentiers battus, city lover par excellence et chef de famille de trois enfants :)

Laisser un commentaire