Skip to main content

Certains musées nécessitent plus qu’un avion ou un taxi pour être atteints, mais vous rendent la pareille en vous laissant des souvenirs impérissables. Vos conseillers JLM Travel ont sélectionné quelques-uns des meilleurs, tous nichés hors des sentiers battus, offrant une beauté naturelle et une valeur artistique époustouflantes.

Musée James Turrell, Colomé, Argentine (Argentina)

Ce musée unique dédié aux spectaculaires installations lumineuses de l’artiste américain James Turrell est situé à une altitude d’environ 2.800 m dans la ville de Colomé, dans la région argentine reculée de Salta. Enchâssé dans le vignoble familial du magnat suisse et collectionneur d’art Donald Hess, le site comprend neuf installations réparties sur un espace de 1.600 mètres carrés.

Parmi les points forts, citons « Unseen Blue », une chambre avec une ouverture dans le plafond qui est aussi le type d’œuvre le plus célèbre de Turrell, appelé « Skyspace ». C’est la plus grande du monde et elle offre un spectacle de lumière époustouflant qui commence tous les jours au coucher du soleil et dure environ une heure.

Sont également exposées des œuvres sur papier de Turrell, qui est titulaire d’un brevet de pilote et a étudié la psychologie de la perception – deux éléments qui ont probablement influencé sa façon de manipuler la lumière, la couleur et l’espace pour créer ses étonnantes installations spécifiques, que l’on trouve dans plus de deux douzaines de pays.

Instituto Cultural Inhotim, Brumadinho, Brésil

Fondé en 2004 par l’ancien magnat de l’industrie minière Bernardo Paz pour abriter sa collection d’art, c’est aujourd’hui l’un des plus grands centres d’art en plein air d’Amérique latine. Situé à Brumadinho, à environ 40 miles de Belo Horizonte, le complexe s’étend sur 140 hectares de forêt atlantique et de savane tropicale.

Cette entité à but non lucratif abrite environ 700 œuvres de plus de 60 artistes de près de 40 pays différents – dont Hélio Oiticica, Yayoi Kusama, Anish Kapoor et Steve McQueen – exposées à l’extérieur et dans de multiples galeries. Il y a également un jardin botanique avec des milliers d’espèces botaniques rares provenant de tous les continents.

Parmi les œuvres, on trouve une installation de l’artiste américain Matthew Barney intitulée « De Lama Lâmina » (« De la boue, une lame »), qui se trouve dans un dôme géodésique niché dans une forêt d’eucalyptus, et contient un gigantesque arbre blanc déraciné par un gros véhicule agricole

exposant trois ///

Amoureux de la communication digitale écrite, explorateur contemporain aimant sortir de temps à autre des sentiers battus, city lover par excellence et chef de famille de trois enfants :)

Laisser un commentaire