Skip to main content

Certains musées nécessitent plus qu’un avion ou un taxi pour être atteints, mais vous rendent la pareille en vous laissant des souvenirs impérissables. Vos conseillers JLM Travel ont sélectionné quelques-uns des meilleurs, tous nichés hors des sentiers battus, offrant une beauté naturelle et une valeur artistique époustouflantes.

Musée de Géorgie du Sud, Géorgie du Sud et îles Sandwich du Sud

Situé dans l’ancienne station baleinière de Grytviken, en Géorgie du Sud et dans les îles Sandwich du Sud – un territoire britannique d’outre-mer également revendiqué par l’Argentine – le musée de Géorgie du Sud est véritablement isolé, situé à environ 1.500 km à l’est des îles Falkland et accessible uniquement par la mer.

Comme il n’y a pas non plus d’hébergement pour les visiteurs, la plupart des gens arrivent en bateau de croisière, mais les plus intrépides peuvent affréter un yacht depuis les îles Malouines ou quelque part en Amérique du Sud. L’île reçoit la visite d’environ 120 navires chaque année, transportant environ 10 000 touristes.

Après l’arrêt de la chasse à la baleine en 1964, le bâtiment qui abrite le musée est resté inutilisé pendant plus de 20 ans, jusqu’à ce qu’il soit transformé et ouvert au public en 1992. Les expositions sont consacrées à la chasse à la baleine, aux débuts de l’histoire maritime de l’île et à son histoire naturelle et sociale. Si cela ne vous séduit pas, l’environnement antarctique vierge qui l’entoure, où vivent environ cinq millions de phoques de quatre espèces différentes, ainsi que 65 millions d’oiseaux reproducteurs, devrait vous convaincre.

Naoshima, Japon

Nichée parmi 3 000 îles, dont beaucoup sont inhabitées, dans la mer intérieure de Seto, et à près de deux heures de la ville la plus proche sur le continent, Okayama, Naoshima est familièrement appelée « l’île d’art du Japon ». Pour de bonnes raisons : elle abrite plusieurs musées et installations artistiques permanentes, ainsi que l’une des œuvres d’art les plus photographiées du Japon, une citrouille de 1,80 m de haut et de 2,50 m de large de Yayoi Kusama, malheureusement emportée par un typhon en 2021. (La citrouille endommagée a été récupérée, mais on ne sait pas encore si et quand elle sera réinstallée).

L’île est l’œuvre du milliardaire Soichiro Fukutake, qui a demandé à l’architecte Tadao Ando, lauréat du prix Pritzker, d’en devenir le directeur créatif. Il a notamment conçu la Benesse House, la principale attraction de l’île, à la fois musée et hôtel, située dans un magnifique parc et abritant des œuvres d’Andy Warhol, David Hockney et Jean-Michel Basquiat.

exposant trois ///

Amoureux de la communication digitale écrite, explorateur contemporain aimant sortir de temps à autre des sentiers battus, city lover par excellence et chef de famille de trois enfants :)

Laisser un commentaire